Issu d'un questionnement autour du corps et de sa perception, ce projet vise à utiliser les représentations du corps et sa composition structurelle (os, tendon, muscle, gras, peau, ligament ...) pour dessiner une gamme d'assises. 
Le développement des structures, faites de différents matériaux dont le bois de placage lamellé-collé et l'acier, s'est fait en parallèle d'expérimentations textiles - recherche graphique, sérigraphie, broderie - comme couche supérieure, plus ou moins souple selon les assises et leurs rôles. La combinaison des deux donne lieu à un objet corps structuré mais souple, étrange et dérangeant parfois par son aspect organique.

2015 - photos : Sandrine Binoux
← mira ☀︎ superciliar →